Activités et culture

Activités et culture

Ivujivik

IVUJIVIK signifie « glace qui s'empile et s'entremêle (surtout le long du rivage) », sous l'action des courants marins, nombreux dans la région. Un phoque harponné dans l'eau se perdra sous la banquise.

Avant que n'y affluent les Qallunaat, Ivukivik était un lieu favori de chasse même pour ceux qui ne vivaient pas dans la région. Les phoques et les morses y abondaient, et les Inuits les chassaient en umiaq. On y trouve aussi des poissons marins en été, et les bélugas passent par la région lors des migrations printanières et automnales. Les falaises abritent des marmettes, et d'autres oiseaux y nichent au printemps.

Territoire

Le village nordique d'Ivujivik est situé sur le détroit d'Hudson, à quelque 800 kilomètres au nord de Kuujjuarapik et à 700 kilomètres au nord-ouest de Kuujjuaq. Le territoire de cette communauté, des terres de catégorie 1, a une superficie de 524,91 km2. La superficie du territoire et les droits qui s'y rattachent sont délimités par le régime des terres issu de la Convention de la Baie James et du Nord québécois.

On doit se rendre à Ivujivik par avion.

Description

La Compagnie de la Baie d'Hudson a établi un poste de traite au début du siècle à une vingtaine de kilomètres au nord-est de l'emplacement actuel d'Ivujivik. Après la fermeture de ce poste en 1947, un avant-poste a été ouvert à Ivujivik, encourageant la population à s'établir en ce lieu où se trouvait par ailleurs une mission catholique depuis 1938.

Ivujivik a d'abord refusé de signer la Convention de la baie James et du Nord québécois. Ses habitants ont depuis consenti à devenir signataires en 1981, ce qui a fait d'Ivujivik un village nordique. Ivujivik est la localité inuit la plus septentrionale au Québec.

Ivujivik signifie, en inuktitut, lieu où l'on est pris par les glaces qui dérivent.

Administration

L'administration locale est assurée par le conseil municipal du Village nordique d'Ivujivik. Celui-ci fait partie de l'administration régionale Kativik.

Économie

La chasse au phoque, au béluga et au morse est l'activité traditionnelle principale. Aux activités traditionnelles, l'avènement de la coopérative a permis à cette communauté d'ajouter des secteurs d'activité nouveaux, notamment le tourisme et la production de sculptures et d'objets d'artisanat.

La coopérative d'Ivujivik est présente dans les secteurs suivants : la vente au détail, la production de sculpture et d'artisanat, la mise en marché des fourrures, la distribution des produits pétroliers et le tourisme.

Services

Ivujivik a une radio communautaire, Radio Appalimmiut Tusautinga Ivujivik, 89,9 MHz.

Pour un complément d'informations: www.nvivujivik.ca