Activités et culture

Activités et culture

Akulivik

Le village d’AKULIVIK est ainsi nommé parce qu'il évoque la forme du kakivak (harpon)(1).  En effet, il est situé sur une pointe que longent deux cours d'eau, si bien qu'il ressemble à l'akulivik, ainsi qu'on nomme la partie centrale du kakivak.

Akulivik est un village récent puisque sa fondation date de 1975 seulement(2). Bien décidés à retourner vivre à cet endroit, les Inuits y transportèrent plusieurs vieilles maisons de Puvirnituq par motoneige et par bateau. Devant pareille détermination, le gouvernement décida de construire des maisons neuves.

Akulivik se situe sur une importante voie migratoire de l'omble chevalier de l'Arctique, que l'on peut pêcher à la ligne ou au filet. En hiver, comme les territoires de chasse au phoque sont à proximité, les gens d'Akulivik envoient de la viande de phoque et du poisson aux habitants de Puvirnituq pour leur venir en aide. Les Akulivimiut parlent toujours leur langue traditionnelle.

Territoire

Le village nordique d'Akulivik est situé sur une pointe qui s'avance dans la baie d'Hudson, en face de l'île Smith, à 600 kilomètres au nord de Kuujjuaraapik. Les villages voisins sont Ivujivik au nord et Puvirnituq au sud. Cette localité a déjà été désignée sous le nom de Cape-Smith.

Le territoire d'Akulivik, des terres de la catégorie 1, est de 558,3 kilomètres2. La superficie du territoire et les droits qui s'y rattachent sont délimités par le régime des terres issu de la Convention de la Baie James et du Nord québécois.

On doit se rendre à Akulivik par avion.

Description

La Compagnie de la Baie d'Hudson a eu un comptoir de traite à Akulivik de 1924 à 1951. Le lieu a été abandonné en 1955 à la suite de maladies qui ont décimé la population d'alors. Les survivants parmi les Akulivimmiut (c'est ainsi qu'on appelle les habitants d'Akulivik) se sont réfugiés au nouvel établissement de la Compagnie de la Baie d'Hudson à Puvirnituk, où ils sont restés près de 20 ans. Le village actuel a été fondé en 1976 et incorporé en 1979, dès la signature de la Convention de la Baie James et du Nord québécois.

Le nom Akulivik se traduit par pointe centrale d'un trident, faisant référence à un harpon de pêche, ou pointe de terre entre deux baies.

Administration

L'administration locale est assurée par le conseil municipal du Village nordique d'Akulivik. Le conseil du Village nordique d'Akulivik fait partie de l'Administration régionale Kativik.

Économie

La chasse, la construction et la sculpture (sur stéatite) sont les principaux secteurs d'activité économique de la communauté d'Akulivik.

La coopérative locale est active dans les secteurs suivants : la vente au détail, la production de sculptures et d'artisanat, la mise en marché des fourrures, la distribution des produits pétroliers et la récréation.

Services

En plus des services de base comme l'électricité et le téléphone, on trouve notamment dans cette communauté des services policiers. Il y a une piste d'atterrissage, une base d'hydravion, des services de voirie et un congélateur municipal.

Akulivik a un hôtel administré par la Fédération des coopératives du Nouveau-Québec.

Akulivik a une radio communautaire, Kanguup Nipinga FM Akulivik, 103,5 MHz.

Pour un complément d'informations: www.nvakulivik.ca


(1) Foëne (sorte de gros harpon) utilisée pour la pêche, dans lequel une pointe centrale est entourée de deux arcs d'ivoire munis de barbes. Le poisson une fois empalé par la pointe du milieu est retenu par les parties de chaque côté.
(2)
Les habitants de la région vivaient sur l'île de Cape Smith jusqu'à la fermeture du poste de la Compagnie de la Baie d'Hudson. Ils se relogèrent à Puvirnituq sans vraiment s'intégrer à la population locale jusqu'en 1975, puis ils repartirent vers leur territoire d'origine.